Olivier Muhlhoff

Peinture
Photographie
Arts Graphiques
06.80.18.58.17
Démarche artistique: 

Présentation de ma démarche d’auteur pour ma série « Arborescences » :

Souvenirs, souvenirs …
Vous voyagez en train et pour passer le temps, vous regardez les arbres par la fenêtre. Ils défilent. Un arbre magnifique attire votre attention, mais que reste-il dans votre mémoire de ce passage fugace ? Qu’avez-vous mémorisé ? Le temps était trop court… Mais notre cerveau a cette faculté extraordinaire - et instantanée - de reconstruire une image de cet arbre dans cette brève parenthèse de temps et d’espace. Cette image immatérielle est complètement différente de celle d’une photo classique prise à un instant donné. C’est ce souvenir que j’essaye de matérialiser sous forme de photo, bien réelle.

Décryptons ces « Arborescences »
Dans cette série, l’environnement de chaque arbre s’efface discrètement pour que le premier regard se pose naturellement sur l’arbre. Celui-ci est à la fois flou et détaillé : on ne distingue plus les feuilles séparément, une texture très riche les représente avec beaucoup de délicatesse, de poésie et de réalisme. Il en est de même pour le tronc et les branches. Ce rendu particulier sollicite beaucoup l’imaginaire et permet d’obtenir cette impression d’intemporalité, avec une part de mystère. L’arbre se pose et s’impose naturellement sur chacune de ces photos, dégageant une ambiance forte et particulière : apaisante et onirique. Vous pouvez aussi remarquer que son environnement est abstrait, il est constitué d’une fine texture, elle aussi intéressante à regarder. Ainsi une sorte de dialogue ou de correspondance s’instaure entre le fond et l’arbre.

Un nouvel arbre est né !
Sur la légende qui accompagne chaque photo, je commence en associant un proverbe qui traduit mon ressenti devant la photo.
Je donne ensuite le temps qu’il m’a fallu pour prendre toute la série de photo que j’ai réalisée pour mémoriser la scène (durée des prises de vue : …).
Enfin, pour aborder la notion de souvenir, très présente dans chacune de ces photos, je donne un temps T. Nous mêlons réalité, émotion et imaginaire et ne gardons qu’une vision poétique et magnifiée du passé. J’ai exprimé cette notion de temps qui passe dans les légendes des photos avec : « Souvenir à … jours ». C’est comme si chacune de ces représentations était le reflet figé de ma mémoire.