Sandra Trebbi

Peinture
06 66 24 32 15
Démarche artistique: 

Réflexions d'un peintre sur la Peinture

Chacun le sait, la peinture est la recherche, non pas d'une réalité objective, mais d'un monde intermédiaire, où la vision intérieure tente de devenir possible.

La poursuite de cette intériorité mène le peintre à un effort de connaissance sur lui-même et sur le monde extérieur, sur le concret et l'abstrait, le visible et l'invisible.

Il peut éprouver parfois, dans cette quête, un éveil de tout son être, auquel il voudrait alors faire participer la terre entière. C'est ce que Kandinsky nomme la nécéssité intérieure.

L'ambition picturale est grande, démesurée peut-être, et - moins encore que le poète, l'écrivain, le musicien - le peintre ne peut espérer atteindre à l'aboutissement de son œuvre telle qu'il la concevait à l'origine :

Il lui faudra sans cesse trouver des moyens d'expression personnelle, sortir d'un moule où il se sent englué, surmonter une foule de critères paralysants, comme l'obligation de scandaliser, d'étonner, d'être orignal à tout prix. L'idéal serait donc de dépasser ce stade infantile pour aller beaucoup plus loin.

Paradoxalement, le monde promitif semble avoir mieux réussi une certaine communication avec l'Invisible.

Le but essentiel de l'Art, recoupant celui de la vie humaine, serait de ressentir et de faire partager cette respiration de l'Univers, qui apporte les éléments de rélfexion nécessaires à une évolution spirituelle, mentale et métaphysique.