Vincent Rillardon Photography

Photographie
06.73.29.93.12
Démarche artistique: 

A travers ses photographies de la Vie sauvage, Vincent Rillardon nous invite à un voyage artistique où l’émerveillement constitue le premier pas vers le respect de la biodiversité. La poésie de ses images se dévoile dans des atmosphères graphiques, oniriques, où le spectateur pourra débuter un voyage personnel vers la Nature sauvage.

___________________________________________________________________________
Exposition E[corps]ces
Connu pour ses photographies de la faune sauvage, Vincent Rillardon a récemment posé son regard d’artiste sur les écorces des arbres. Le photographe s’est laissé porter par l’inspiration et l’émotion, choisissant les écorces pour leurs qualités picturales, les nuances de couleurs, de textures, les graphismes abstraits.
E[corps]ces nous plonge dans l’intimité de l’arbre. Armures, cicatrices, outrages du temps, à nu… l’arbre nous parle.
Plus que jamais la démarche de Vincent Rillardon est purement esthétique. Il nous amène à regarder les arbres autrement. E[corps]ces est un voyage artistique où l’émerveillement constitue le premier pas vers le respect de la biodiversité.
___________________________________________________________________________
Exposition Lumières sauvages
Vincent Rillardon vous invite à découvrir une sélection de photographies s’échappant de la reproduction documentaire.
Il faudra aller au-delà des apparences.
Le photographe appelle ses contemporains à la contemplation de la Nature. Son travail photographique est une première invitation et ne doit pas être consommé à la hâte. La poésie de ses images se dévoile dans des atmosphères graphiques, oniriques, où le spectateur pourra débuter un voyage personnel vers la Nature sauvage.
___________________________________________________________________________
Série Evanescences automnales
Habitué à photographier l’animal sauvage et « le tout » qui l’entoure _ avec la part d’inattendu que sa singularité sauvage lui confère _ Vincent Rillardon a souhaité photographier le vent, sauvage lui aussi. Libre.
Ici le spectateur ne doit pas chercher la réalité d’un instant conformé et figé mais au contraire laisser ses émotions se dégager à partir de son propre univers de ses propres souvenirs.
Modus operandi : Les photographies de cette série sont réalisées sans filtres ni manipulation dans Photoshop.
Se poser.
Souffler. Insuffler.
Sentir. Ressentir.
Laisser venir le vent. Laisser venir le temps. La lumière.
Prendre le temps. Prendre son temps.
Pas de pose, juste une pause. Longue.
L’ajuster. Exposer. Iso 50, pourquoi pas ?
Sentir le souffle contre son visage. L’accompagner du regard d’abord.
Puis l’objectif devient pinceau.
Peindre...